12 August 2014

Thomas Thistlewood & Tom

Une crotte dans ma bouche. Il force ma nana
à poser ses fesses contre mon visage
et pousser son caca entre mes lèvres.
Quand elle se retient il dit, "Plus! Putain
d’négresse, plus! Vide tout et bouche sa gorge
sinon j’t’écorcherai le dos jusqu'à ce qu'il
saigne comme le sien." Je regarde son cul:
des taches de merde se crochent aux corolles du
chrysanthème serré qui approche ma bouche.
Je pense: "Tant de temps que je pique la terre
douce de son serre, l’arrose, sème mon grain
que je regarde croître dans son ventre. Si un jour
je dois manger le fruit vil qu’il vide pour vivre,
voici ma bouche—vas-y—rempli-la avec ses fèces."

J’m’appelle Tom. Ce démon également.
Il n’est ni noble, ni homme, ni visiteur venu
d’enfer. Quand le mal s’est mis dans sa coque,
de sorte que les eaux du ciel ne puissent
le laver, et se cacha, grandit, fermentant,
poussa une barbe, une bouche, mains et pieds,
une rate, le besoin de mettre dans un être humain
le malheur, il couvait ce serpent-là. Il dort
pour rêver de la plus vile cruauté et se réveille
pour la faire. Son œuvre c’est le maléfice. J’peux pas
combattre rapine et pillage, la violence gratuite,
une haine réduit à sa moelle. Je peux aimer
jusqu’à manger les fèces de mon amour. Aucun
p’tit démon ne m’affaiblira. Regarde-moi faire.
----------
~Pamela Mordecai
Read Thomas Thistlewood & Tom in English here.
The poet on the Canopic platform: Featured Voice
Ce poème est tiré du dernier bouquin de Mme Mordecai, Subversive Sonnets, publié par Tsar Publications
Pour toutes autre information, veuillez consulter Tsar
Translated from the original English by Rethabile Masilo

No comments: